0 2 minutes 4 mois

Le Quotidien a rapporté un acte dévastateur commis par l’aviation israélienne : un camp de réfugiés à Gaza a été complètement détruit, causant la mort de plus de 50 personnes, principalement de jeunes enfants. Cet événement suscite un débat mondial sur les actions des dirigeants et leur impunité.

Dans un cas similaire en Ukraine, Vladimir Poutine a été visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI). Cependant, aucune action de ce genre n’a été entreprise contre le Premier ministre israélien Netanyahu. Il est à noter que le bombardement a eu lieu en réponse à un massacre de civils israéliens perpétré le 7 octobre dernier par des Palestiniens.

La justification de ces actions par l’Occident est de plus en plus contestée. La question se pose alors : quelle est la véritable vérité ? La seule option pour les Palestiniens semble être de continuer à se reproduire, dans l’espoir que certains de leurs enfants survivent à ces atrocités et voient un changement dans le futur.

Le Sénégal, comme beaucoup d’autres pays, observe ces événements et en tire des leçons. Le monde entier devrait faire de même, car le respect des droits de l’homme est une responsabilité partagée.

Laisser un commentaire