0 2 minutes 4 mois

Quatorze personnes ont été arrêtées dans une affaire d’immolation d’un cadavre d’une personne présumée homosexuelle à Kaolack, au Sénégal. Selon des informations relayées par Afrik.com, le corps de Cheikh Fall, un jeune homme de 22 ans, a été exhumé et brûlé par un groupe d’hommes dans le quartier de Léona Niassène, une région du centre du Sénégal. Soupçonné d’homosexualité, un crime passible de peine de prison au Sénégal, le défunt a été victime d’un acte barbare.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kaolack a ouvert une enquête. À la date du 3 novembre 2023, 12 personnes suspectées d’être impliquées dans l’incinération du corps ont été arrêtées. Deux autres suspects ont été arrêtés pour leur implication dans l’attaque du domicile du défunt.

Les suspects sont actuellement en garde à vue. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, profanation d’un lieu de culte, destruction de biens appartenant à autrui, entre autres charges. Ils seront présentés devant un juge d’instruction dans les prochains jours. Par ailleurs, deux individus ont été arrêtés lors de l’attaque du domicile du défunt. Ils ont fait l’objet d’un retour de parquet ce mardi.

Cette affaire a suscité l’indignation et la condamnation tant au Sénégal qu’à l’étranger. Elle met en lumière la discrimination et la violence dont sont victimes les personnes LGBTI au Sénégal et a déclenché un débat sur la loi sur l’homosexualité, considérée par de nombreux sénégalais comme discriminatoire et injuste.

Laisser un commentaire