0 2 minutes 7 mois

Sébastien Desabre est déjà inquiet pour la CAN 2023, à moins de deux mois de la compétition.  Dans un entretien avec le Monde, le technicien français a soulevé la problématique des joueurs africains, qui pourraient être bloqués par leurs clubs. 

À moins de 2 mois de la CAN, le sélectionneur de la RD Congo évoque le refus des clubs européens de laisser leurs joueurs rejoindre leurs sélections pour la CAN 2023. Sébastien Desabre, qui a accordé une interview au quotidien français le Monde, a fait part de son inquiétude.  

« Les pressions des clubs sur les joueurs peuvent exister, ce n’est pas nouveau. Cela ne concerne pas tous les clubs, bien sûr, et dans la très grande majorité des cas, les joueurs ont très envie de disputer la CAN et ils y participent, même si cela peut ne pas plaire à leurs employeurs », estime Desabre dans le quotidien français Le Monde.

Reste que des clubs peuvent effectivement influencer leurs joueurs, notamment s’ils sont en lutte pour le maintien ou, au contraire, dans la course pour une qualification européenne. Desabre, lui est prêt à sortir les grands moyens pour convaincre ses joueurs de venir à la CAN :  « On va lui dire qu’on a besoin de lui, qu’il est important », ajoute Sébastien Desabre.

Laisser un commentaire