0 2 minutes 2 mois

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont annoncé dimanche dernier leur retrait de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Le Président du dernier pays cité Capitaine Ibrahim Traoré de souligner que « plus jamais la Cedeao. Non c’est fini ».

Ces rois pays de l’Afrique de l’Ouest dirigés par des militaires arrivés au pouvoir après des coups d’Etat, ont désormais tourné le dos à la Cedeao.

Interrogé par le journaliste Alain Foka, le président Traoré a déclaré que la décision de quitter la Cedeao est irrévocable.

Le président Traoré a également déclaré qu’il n’est pas exclu que les trois pays du Sahel se retirent de la monnaie commune, le franc CFA.

Sur cette possibilité, le président Traoré a déclaré : « Probablement. Il n’y a pas que la monnaie. Tout ce qui nous maintient dans l’esclavage nous allons briser ce lien. »

Laisser un commentaire