0 2 minutes 3 mois

Après la femme d’affaires A. Kounta et le chef de l’Agence Médina du Crédit mutuel du Sénégal (CMS), R. Ngom, une troisième personne vient d’être arrêtée dans le cadre de l’enquête sur le prêt de 540 millions de francs CFA accordée à la femme d’affaires contre une garantie en toc.

D’après Source A, qui donne l’information, il s’agit du bijoutier El Hadji Amadou Guissé. Son rôle, souffle le journal, était de certifier que l’or déposé par A. Kounta au niveau du CMS en garantie de prêt, est authentique.

C’est ainsi que le bijoutier a confirmé que la femme d’affaires avait bel et bien déposé du métal précieux au CMS pour obtenir son prêt de 540 millions de francs CFA. Mais lorsqu’elle a recouru à une contre-expertise, l’institution financière s’est rendu compte que la garantie était en toc. D’où sa plainte contre Guissé, Kounta et Ngom.

Laisser un commentaire