0 2 minutes 8 mois

La Coordination des Associations de Presse (CAP) exprime sa tristesse face à la recrudescence des arrestations et interpellations de journalistes, techniciens et acteurs des médias. La dernière en date concerne le journaliste et chroniqueur de Walfadjri TV, Pape Sané, qui a été appréhendé de manière étonnamment brutale. Son arrestation a eu lieu le lundi 13 novembre aux alentours de 17 heures, juste après l’émission « Kepaar gui ».

Selon la CAP , les autorités judiciaires ne devraient plus procéder à des arrestations à la sortie des lieux de travail de la presse, car cela crée une situation très embarrassante. La CAP invite le gouvernement à s’adresser au CORED s’il a des reproches à formuler à l’encontre d’un professionnel des médias dans l’exercice de ses fonctions.

On reproche à Pape Sané un post sur Facebook datant de 2021, qui a récemment été mis à jour. La faute de notre confrère réside dans le fait qu’il a rendu hommage, lors des événements de mars 2021, au général Jean Baptiste Tine, ancien chef de la Gendarmerie nationale. La CAP souligne qu’il est inacceptable qu’un journaliste soit arrêté pour un délit d’opinion.

Laisser un commentaire